L’homme moderne est mobile et numérique - et ce principe doit désormais aussi s’appliquer aux ordonnances médicales. Pourquoi devrais-je aller chercher une ordonnance papier chez le médecin et la déposer ensuite dans une pharmacie alors que je pourrais résoudre de petits problèmes simples de santé en contactant mon médecin par téléphone ou via mon ordinateur ? Le médecin pourrait alors m’envoyer l’ordonnance par e-mail, ce qui me permettait d’aller chercher directement le médicament à la pharmacie.

deux mondes

Malheureusement, cela ne marche pas comme ça. Tout d’abord parce qu’avant de délivrer une ordonnance, le médecin doit avoir eu un contact direct avec son patient. En Suisse, c’est aussi possible par téléphone. Ensuite parce que pour établir une ordonnance - qui soit le plus infalsifiable possible -, il y a des règles à respecter :
Une signature scannée, un fax, une mention indiquant que le document est signé électriquement, un e-mail ou une photocopie ne satisfont pas aux exigences !

Une ordonnance papier doit, encore aujourd’hui, obligatoirement porter la signature manuscrite du médecin prescripteur et son cachet.

L’ordonnance transmise par voie électronique est en ce moment sur toutes les lèvres, mais elle doit comporter une signature conforme à des standards numériques, et je dois pouvoir en vérifier la validité à la pharmacie. Ces standards ne sont pas encore appliqués.

Il reste à espérer que la carte de santé électronique résoudra ce problème - si elle finit par voir le jour...


Christian Cordt-Moller, Pharmacien FPH / propriétaire