Les bactéries sont les habitants les plus connus de nos intestins. La plupart sont commensales, c’est-à-dire des germes inoffensifs qui se nourrissent des restes alimentaires. Certaines bactéries vivent en harmonie avec nous et produisent des substances essentielles, comme la vitamine B et K, ainsi que des acides gras à chaînes courtes, qui fournissent de l’énergie aux cellules de la muqueuse des intestins. Les autres bactéries sont quant à elles pathogènes - elles provoquent des maladies.

Microbiome

Etonnant : Notre microbiomes intestinal contient environ 39’000 milliards (3,9x1013) de cellules dont le patrimoine génétique est plus de 100 fois supérieur à celui des gênes humains.
 
Un équilibre vital
Chez l’être humain, le mélange d’espèces de bactéries est héréditaire et peut pratiquement être considéré comme une « empreinte digitale ». Différents facteurs peuvent influencer la composition du microbiome : naissance par voies naturelles, âge, état de santé, médicaments (antibiotiques, cortisone, antalgiques, antiacides)… et le pancréas. Cet organe contrôle la diversité des bactéries dans l’intestin de manière bien plus profonde que tous les facteurs endogènes.
Si le microbiome est équilibré, il nous protège des pathogènes et renforce le système immunitaire. En outre, il envoie des messages au cerveau pouvant influencer notre état psychique. Un déséquilibre du microbiome peut-être observé en cas de maladies telles que les maladies inflammatoires de l’intestin, le surpoids, la cirrhose graisseuse, le diabète, le cancer, l’autisme et la dépression. Des tentatives de greffes de selles sont même effectuées pour rétablir un équilibre perturbé.
Alors, prenez soin de votre microbiome. De nombreuses et diverses préparations sont disponibles.

Christian Cordt-Moller, Pharmacien FPH / propriétaire